l'équipe

La passion pour les mots, le devenir de l’écriture et le montage de textes est ce qui nous unit. Diplômé•e•s et engagé•e•s auprès de publics très divers, que ce soit des écrivant•e•s adultes hors institutions ou en milieux scolaire, péri-scolaire, social, psychiatrique et universitaire, nous apportons une touche expérimentale au geste d’écrire, une curiosité renouvelée dans l’émergence du texte et une approche bienveillante lors de nos retours constructifs.


Noëlle Mathis

Noëlle Mathis anime des ateliers d’écriture depuis 2002. Elle a fait des études supérieures en sciences du langage et de l’éducation. Elle détient un Diplôme Universitaire (DU) en formation à l’animation d’ateliers d’écriture (Université de Provence). Elle est l’auteure d’une thèse de doctorat qui porte sur l’émergence d’identités plurilingues en ateliers d’écriture. Elle enseigne également le français langue étrangère. Elle a vécu quinze ans à l’étranger (Allemagne, Guyana, Canada). Les langues traversent ses écrits, ses voyages et ses rêves. Quand elle n’écrit pas ou quand elle ne prépare pas un atelier d’écriture, on la trouve sur un chemin de randonnée ou dans un dojo.


Francis Coulaud

Francis Coulaud initie son travail d’écriture en 2001, en lien avec sa pratique d’acteur et plus largement avec la notion de transdisciplinarité. Il a écrit plusieurs textes pour le théâtre, la danse et le chant. Ses travaux ont été régulièrement soutenus par le Centre National des Ecritures du Spectacle, le Centre National du Livre, le Centre National du Théâtre. Il crée et anime de nombreux ateliers d’écriture et de théâtre en France, en Suisse, en Angleterre, en Colombie ; à l'hôpital psy, à l'école, en prison… Préfère de loin la recherche à la trouvaille.


Christine Guichou

Christine Guichou parle depuis longtemps (écoute les mots et entre les mots depuis plus longtemps encore), écrit et lit (énormément) depuis le CP, a fait des études de Lettres à Aix-en-Provence, puis, une école de théâtre à Paris (le Samovar), a fait du théâtre à Paris, à Marseille et ailleurs (avec ou sans mot), puis, une école d'orthophonie par amour pour les interstices et les trous du langage et a fait encore des études de Lettres sous la forme d'un Master de recherche et création en écopoétique. Elle traite les pathologies du langage le jour et elle écrit le soir depuis ses propres trous et propres interstices de langage.


Martin Chabert

Martin Chabert prend des notes, il écrit sur ce qu'il voit, il fait sa petite ethnologie de lui et d'autour de lui, souvent il intervient auprès d'enfants plus ou moins jeunes, parfois il va voir ce qu'il se passe ailleurs, comme en prison, toujours il fait écrire, enfin quand c'est possible, alors il reçoit des récits, il trouve des scènes, il écoute des poèmes, et depuis il couve quelque chose : c'est certain, oui, quelque chose d'un peu tâtonnant, de travers, dont il n'a pas encore vu le bout : l'écriture avec, l'écriture avec après tant avoir écrit contre, son écriture peut-être.


Marie Guille

Après des études d'édition à la Sorbonne, des prix à des concours d’écriture et la publication de livres sous plusieurs noms (un album jeunesse aux éditions Bilboquet et des cahiers d’activités), Marie choisit de se consacrer à sa passion : l’écriture. Son lieu fétiche reste son lit, espace de 3m2 qui ne limite ni ses rêves ni son imagination en nuages d'oiseaux. Elle n'aime rien tant qu'entretenir un petit talus de lettres, faire pousser des phrases hautes en couleurs, récolter un texte inédit à partager en toute convivialité. Sa pratique de la danse et son amour pour la peinture, la photographie et la musique nourrissent ses ateliers d'écriture.

adresse postale


Les Mots Voyageurs
Cité des associations - Boîte 332
93, La Canebière
13001 Marseille

contacts


lesmotsvoyageurs [@] gmail.com
+33 6 50 32 65 48

page facebook


newsletter


Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire